New Orleans

Je joue en New Orleans en quartet avec Caillette Jazz Band.

Quatre copains musiciens d’univers différents, amoureux du Jazz des années 20’ 30’, se réunissent sous le nom de Caillette Jazz Band pour vous offrir les plus grands classiques de la New Orleans.
Vous avez « l’Art des choix » pour vos prestations mettez les petits plats dans les grands. Caillette Jazz Band saura vous mettre en appétit. Ça va jazzer !!!!!!

Caillette Jazz Band peut être proposé à :
4 > Dans sa formule classique avec trois musiciens et un chanteur (ou une chanteuse) ;
5 > Avec quatre musiciens et un chanteur (ou une chanteuse) ;
6 > Avec cinq musiciens et un chanteur (ou une chanteuse) ;
Ou à 3, 4 ou 5 musiciens sans chanteur.

Ray EVERITT (Chant). Ray est né à Wembley, au nord de Londres. Il est le beau-fils de Boby Lapointe et depuis presque 30 ans lui et sa compagne, Ticha, sont installés dans le Languedoc. Il s’est taillé une réputation de chanteur de jazz, un personnage excentrique connu et apprécié de tous. Ray, son extravagante moustache et son look «cheveux en bataille» donne une apparence entre un lit défait et Astérix le Gaulois. Sur la scène musicale il est connu du Languedoc jusqu’à Berne en Suisse et beaucoup de fêtes locales sont marquées de ses notes d’humour.

Angélique Léonetti (Chant). Angélique est Nîmoise et chante dans trois formations : Signorina, Caillette Jazz Band et Swing Orchestra. Elle apporte évidemment un côté féminin à la formation mais surtout une grande originalité : des titres de New Orleans en français.

Claude NADALET (Bugle). En 1980, il s’intéresse au jazz et étudie l’improvisation et l’arrangement musical avec Michel Barrot, Yvan Julien, Daniel Goyonne, Jeff Gilson, … Dès 1981, il crée plusieurs groupes de styles variés (jazz, musique du monde, traditionnel, mambo …) pour lesquels il compose et arrange. Tout au long de sa carrière, il pratique différents styles de musique (brésilien, salsa, jazz, New Orleans, africain, traditionnel, italien, antillais, …) et écrit des arrangements pour plusieurs groupes.

Pascal MORISSEAU (Banjo). Sudiste depuis une trentaine d’années, ce musicien, Banjoiste et guitariste, tombe amoureux de la Garrigue et du jazz «New Orleans». Il fera alors de très belles rencontres musicales dans plusieurs groupes dont le «Jazz Pression» et le «I love you jazz band» d’Aimé Barral. Il remportera le premier prix du festival de jazz de Montbart en 2004 avec le «Old Feet Warmers» de Jaques Sallent. Il joue avec Ray EVERITT et Claude NADALET depuis une quinzaine d’années, depuis 2017 avec le trio Blues Pascal Brothers et depuis 2109 avec le groupe Signorina et Double Hot Swing.

Laurent Tuquet (Soubassophone). Guitariste autodidacte dans un temps, il étudie le jazz à l ‘IMFP pendant trois ans. Puis Etudes au conservatoire de Nîmes pendant 7 ans, ; (tuba avec Patrick Maurin) ; Diverses formations depuis une trentaine d’années, In situ, Kassos, Marcelle Coulazou, les Petits Baigneurs, Cie les Enjoliveurs… Actuellement tuba avec Signorina, contrebasse avec Swing Orchestra et Double Hot Swing.

Serge DOUILLET (Trombone). Tromboniste et Accordéoniste – Musicien pédagogue, compositeur et arrangeur. Musicien de scène, on le retrouve dans les big bands de Nîmes, Toulouse, Castelsarrasin. Il intervient souvent comme invité dans d’autres groupes (Swing et New Orleans) de la région. Il enseigne l’accordéon au JAM (école régionale de Jazz).

Simon MORISSEAU (Washboard). Ce fut très jeune, à l’âge de cinq ans que Simon s’intéresse à la musique et plus particulièrement à la batterie et aux percussions pour lesquelles il suivra des cours particuliers pendant plus de dix ans puis une formation de deux ans à l’IMFP de Salon de Provence.
Durant ses années d’études, il intégrera plusieurs formations aux styles variés allant du rock au jazz, reggae, musiques latines…
Il intègre Caillette en 2008. Aujourd’hui musicien affirmé, c’est en parallèle des groupes et formations de musiques dites traditionnelles, qu’il se lance dans la production de musiques électroniques et étudie les métiers du son.

Bei mir bist du schon
Bill Bailey
Do you know what it means
I’ve found a new baby
Ja-da
Just a closer walk with thee
Lizzy’s rag
Some of these days
Struttin’ with some barbebue